Depuis le dernier message j’ai commencé à travailler (vous voyez que ça a fini par arriver !), comme chargée de communication à

la SLN

, Société le Nickel. C’est une société centenaire, 1er producteur mondial de ferronickel,  qui fait vraiment partie du patrimoine calédonien.

Je bosse dans un bâtiment à l'entrée de l'usine pyro-metallurgique de Doniambo, au nord de Nouméa

DSC04697

 

Je suis à la direction de la communication ou DCOM (je me familiarise petit à petit avec tous les sigles de la boîte…). On est 9 dans le service : la directrice, 2 chargées de com (dont l’une est ma prof de danse tahitienne !), 1 journaliste-éditorialiste, 1 webmaster, 1 photographe, 1 assistante, 1 comptable et moi-même, petite VCAT (Volontariat civil à l’assistance technique). Un VCAT c’est l’opportunité, jusqu’à 28 ans, d’effectuer 1 an renouvelable 1 fois dans une administration dans les DOM-TOM.

La SLN

n’est pas une administration mais bénéficie d’une dérogation pour avoir des VCAT car elle réinjecte énormément d’argent dans l’économie calédonienne d’une part, et d’autre part elle fait partie du grand groupe minier Eramet, dont l’Etat français détient des parts. Les VCAT sont assimilés cadres et non-imposables, ça c’est cool. Par contre on ne cotise pas pour la retraite, mais bon je suis pas à 1 an près !

Le boulot est vraiment intéressant, en fait il y a 2 volets :

- la communication externe : c’est du gros, du lourd. Ma chef est super dynamique, elle a bossé avant pour LVMH à Paris entre autres. Elle a mis en place beaucoup de choses, il y a des dizaines de projets en même temps, ça fuse. Pour l’instant on m’a mis sur des petits dossiers pour me roder mais à terme je dois jouer le rôle de coordinatrice du service, optimiser son fonctionnement, s’assurer que les délais sont respectés etc. et en + je contribuerai à l’écriture d’articles et communiqués de presse. Donc ça promet !

   

- 

la communication interne, avec le magazine d’entreprise, l’intranet, des bulletins d’actu, pour assurer le lien entre les agents, la hiérarchie, et surtout entre le siège à Nouméa (l’usine pyro-métallurgique de Doniambo) et les centres miniers répartis sur le territoire (et perdus dans la brousse !). Ils ont des noms exotiques : Kouaoua, Népoui, Tiébaghi, Thio, Poum…

Le 24 avril par exemple je suis allée à Kouaoua (3h de voiture) accompagner le journaliste pour faire un reportage pour le journal interne. Moi je suis chargée de faire un livret d’accueil pour les expatriés télescopés depuis la métropole dans la brousse calédonienne, donc je vais à la pêche aux infos sur la vie sur site minier. J'ai rencontré

la RH

du site et un chargé du développement à la mairie et et je me suis promenée dans le village pour faire des repérages.


DSC04768

Kouaoua

Les femmes du village jouent au bingo à l'occasion du petit marché local

DSC04769

DSC04772

Boutchou tout rose

Voilà sinon pour les autres nouvelles j’ai acheté un scooter, car c’était encore limite financièrement pour acheter une voiture. Mais je ne regrette pas je m’éclate, sauf quand il pleut c’est un peu galère. Et le problème c’est qu’il pleut pas mal depuis 2 mois, il est tombé plus de pluie en 3 mois que toute l’année dernière… On attend avec impatience la fin de la saison des pluies.

DSC04695

Mon bolide!

DSC04664

Ma tenue de combat pour aller dans l'usine

A part ça tout va bien, la coloc c’est toujours le pied. J’ai ma chambre maintenant, et je l’ai installée comme un petit cocon.

DSC04778

 

DSC04777

En plus j’ai ENFIN acheté le piano dont je rêvais depuis des années. C’est un clavier électrique qu’on pose sur un trépied, avec un toucher dynamique (entre toucher lourd et toucher synthé). Il est donc beaucoup moins cher qu’un piano mais très bien pour s’y remettre. Je prend des cours avec un pote qui est prof de piano au conservatoire. J’ai eu mon 1er cours hier soir je suis super heureuse de m’y remettre. On va alterner morceaux classiques et modernes, je vais commencer par

la Valse

d’Amélie (BO d’Amélie Poulain), trop sympa !

DSC04775

Voilà sinon au programme des week-end on a refait un week-end en catamaran avec soirée sur un îlot. Cette fois j’ai pu faire du PMT (palmes-masque-tuba) et j’ai vu plein de poissons, un requin, une étoile de mer géante et une murène ! Et surtout, j'ai fait un tour en hydravion au-dessus du lagon c'était magnifique et j'ai adoré la sensation d'être dans ce petit coucou jaune. ça m'a donné envie de passer mon brevet de pilote...


DSC04743

DSC04741

DSC04735

Le pilote, très sympa

DSC04737

DSC04750
Hydravion, jetski et wake, c'est ça aussi la Calédonie!

Et le week-end du 1er mai on part 4 jours à Maré, une des îles Loyauté, avec mes colocs pour la fête de l’avocat (et non pas de la vodka comme certains l’espéraient). On va manger de l'avocat à toutes les sauces...

Voilà c’est tout pour l’instant, gros bisous à tous, la suite de Santa Nouméa au prochain épisode !